Aller au contenu. | Aller à la navigation

Le port

Né en tant qu’espace pour embarquer le sel, le port canal de Cervia est aujourd’hui un des ports touristiques les plus équipés de la Riviera de Romagne.

Le port se développe autour d’un canal artificiel, le Canal des salines, qui autrefois avait deux fonctions :il reliait les salines à la mer, en assurant le résultat du travail de la ligne de production, et il était utilisé pour embarquer et exporter le sel produit par voie maritime.

La fonction primaire du port était donc celle d’embarquer le sel. Cervia constituait, en effet, un point de rencontre entre le marché terrestre et le marché maritime. Jusqu’à la première moitié du XIXème siècle les conditions du port comportaient une manutention continue. Quelques dessins retrouvés récemment montrent comme la Tour Saint-Michel et l’entrepôt attenant avaient été bâtis au bord de la mer; au cours des derniers trois cent ans la ligne de côte a avancé d’environ 1 km. Pour remédier au problème on a simplement prolongé les quais en utilisant des fûts de pin à l’aide desquels on a crée des espèces de palissades, les soi-disant «palate».

 

En peu de temps le canal de Cervia est devenu le point d’abordage stable des pêcheurs de Chioggia et de Goro qui, depuis le XIXème siècle, ont formé une communauté séparée de la vie de ville; le Bourg Marina avait, en effet, sa propre vie commerciale, ses bistrots et ses tavernes, ses magasins et une identité culturelle maritime différente de celle des salines. La zone des pêcheurs a vite contribué au développement du tourisme qui s’est répandu tout au long de ses rivages et la darse est ainsi devenue un site touristique. Au XXème siècle s’est même développé l’intérêt envers la navigation de plaisance.

A Cervia, depuis 1445, a lieu le «Sposalizio del mare», le mariage de la mer. Selon la légende ce rite est lié à l'évènement qui a eu lieu quand Pietro Barbo, Evêque de Cervia, revenant de Venise fut surpris par une tempête en mer.C’est alors qu’il dona son anneau pastoral en gage pour calmer les eaux et sauva ainsi son équipage et lui-même. Dès lors, chaque année le jour de l’Assomption a lieu le «mariage» avec la mer et la bénédiction des eaux. L’Evêque lance l'anneau nuptial au large et un groupe de jeunes de Cervia doit le repêcher.La récupération de l’anneau est apparemment de bon augure et porte bonheur et prospérité.


Où: Via Nazario Sauro

Mots-clés associés :
Chiudi menu
Informations touristiques