Aller au contenu. | Aller à la navigation

Grazia Deledda (1875-1936)

Grazia Maria Cosima Damiana Deledda est née à Nuoro au sein de la rude Sardaigne, quatrième de six fils. Autodidacte et passionnée de toute la grande narrative européenne, elle débuta vraiment très jeune comme narratrice. Il est difficile d'encadrer sa littérature qui bouge constamment dans le sillage du Vérisme et qui préannonce le Décadentisme. Dans ses récits l'amour, la douleur et la morte s'entrecroisent constamment, encadrés par un paysage primitif et rude comme celui de son île natale, mais qui souvent se mélangent avec d'autres atmosphères parmi lesquelles aussi celles propres à Cervia.
Grande amie de la ville, elle passa ici beaucoup de temps attirée particulièrement par l'atmosphère chaude de notre pays ; encore aujourd'hui dans le Boulevard Colombo on peut voir sa villa, qui à été pour elle une sorte de deuxième maison. En 1927, l'an après avoir reçu le prix Nobel, elle obtint aussi la citoyenneté honoraire de Cervia.

Chiudi menu
Informations touristiques