Aller au contenu. | Aller à la navigation

Parc des droits naturels des filles et des garçons

Parc des droits naturels des filles et des garçons

Le Slow Park. Liberté, jeu, beauté. Un espace pour l'expérience d'être humain. Le nouveau parc dédié aux droits de l'enfant dans la pinède de Pinarella - Tagliata

"...il faut toujours expliquer aux adultes ce que les enfants comprennent immédiatement" (Antoine de Saint Exupéry, Le Petit Prince)

Le Parc des droits naturels des enfants a été créé pour accompagner la restauration d'une partie de la pinède côtière de Pinarella - Tagliata, endommagée par une tempête marine en 2015.

Dans les clairières formées par la chute des arbres, la municipalité de Cervia a créé, sur un projet de l'architecte Aida Morelli, un parc inspiré du Manifeste des droits naturels des filles et des garçons du pédagogue Gianfranco Zavalloni.

Parc des droits naturels des enfants, droit aux couleurs

Divisé en six zones thématiques, il est enrichi par des installations ludo-relationnelles inspirées de la Convention des Nations unies sur les droits de l'enfant et de l'adolescent et de Cervia - Ville amie des enfants.
e parc est conçu pour une utilisation libre ou guidée en toutes saisons par les citoyens, les touristes et les familles.
Le parcours combine la citoyenneté active (ou la "paysannerie", pour citer Zavalloni) avec l'invention, le jeu libre et l'exploration.
Le Parco Lento est un voyage dans un paysage en mutation, où il est possible de s'accorder aux rythmes de cette transformation.
Grâce aux jeux, conçus pour une utilisation relationnelle, libre et inclusive par tous, dans ce lieu on peut écouter ou, au contraire, courir, en laissant libre cours à ses sens.
Vous pouvez écouter les sons, apprécier les nuances de la végétation changeante, les odeurs salées combinées à celles de la pinède, la lumière du soleil et de la lune.

Parc des droits naturels des filles et des garçons, droit au dialogue

Droit au dialogue
Intégrer et connecter

Je peux te parler et t'écouter ?
Contes de fées et fables, légendes et comptines, les histoires de grand-père et de vous quand vous étiez enfant. Ce dont vous rêvez. Ce qui te fait pleurer ou rire. Vos silences et vos rires. Je peux recueillir vos questions et vous les miennes. Et puis, unissez-les dans un bouquet de fleurs qui préserve les couleurs de chaque mot. Si nous nous parlons et nous écoutons l'un l'autre, petit à petit, nous apprenons tous les deux. Nous apprenons à nous tenir la main et à nous respecter mutuellement pour ce que nous sommes. Sans jugement et sans peur, alors la vie est beaucoup moins sombre.

Parc des droits naturels des enfants, droit à la vie dans la nature

Droit à la vie sauvage
Survie et modernité

Si j'étais Tarzan, que ferais-je ?
Sans aucun doute, je me salirais. Avec du sable ou de la boue ? ...eh bien, je ne sais pas ! J'oubliais la télévision et le téléphone portable, puis je grimpais dans l'arbre pour voir s'il y avait des baleines lointaines dans la mer. Puis je m'allongeais dans le sable, juste pour avoir chaud. Derrière le buisson, je me cachais jusqu'à ce que je me fonde dans les ombres du bois. Et dans la nuit, bien réconforté, je regardais les lucioles qui brillaient dans la prairie.

Parc des droits naturels des filles et des garçons, droit à la diversité

Droit à la diversité
Sous terre

Toi et moi, égaux et différents à la fois, les yeux en bas, les yeux en haut. Je suis belle, laide, faible et forte, le nez écorché, les yeux brillants, l'air endormi. Bouche, petite ou grande,
parler ou chanter. Gnome et géant. Fourmi et éléphant. Fée et sorcière. On joue à un jeu ? Je suis un pirate et tu es un chevalier. Vous êtes le magicien et je suis l'ingénieur. Alors je suis toi et tu es moi !
Comme les feuilles d'une grande forêt, chacune a son arbre et sert à sa place.

Parc des droits naturels des enfants, droit aux couleurs

Le droit aux couleurs
Les mille nuances de la nature

L'ombre des pas sur la terre sombre, le bleu du ciel. Toute la tribu des gris ! Le brouillard dense de l'hiver et le sable chaud de l'été. La livrée transparente de la libellule, la poussière des ailes d'un papillon.
Et combien de verts y a-t-il ? Pourrez-vous les découvrir tous ? Olive, sapin, mousse, pin, herbe, mai, fougère, menthe, roseau. Le vert parle avec la lumière du jour et de la nuit, il bouge et écoute les saisons.
Parfois il fait froid, parfois il fait chaud. Il cherche une étreinte ou il est tranchant.

Parc des droits naturels des enfants, droit à la nature

Droit à la nature
Mondes micro et macro

Vous voyez ? Les faibles pas de la fourmi, les insectes cachés dans l'écorce, le ciel sans limites, les nuages déplacés par le vent. L'obscurité de la nuit et les étincelles des étoiles. Le papillon qui s'élève, étourdi et confus. Le cerambix qui bouge ses longues antennes noires. La pluie qui glisse rapidement sur les aiguilles de pin. Le lézard derrière la pierre. Le bourdon gourmand dans le chardon. Le nid de la sittelle. Le petit bourgeon dans le gland : ce sera un chêne, peut-être, dans quelques années.

Parc des droits naturels des enfants, droit aux sons

Droit aux sons
Écoutez votre environnement, tictic, tic, fsssh, bzzz, cicici.
Vous entendez ?

Le gazouillis des oiseaux, le craquement des feuilles sèches, le souffle du vent, le murmure du ressac et des vagues lointaines, la pluie sur les feuilles, le hérisson sous les ronces, mon souffle, ton souffle, le tic-tac du troglodyte en hiver, les voix lointaines, le chant des cigales, le chant du coucou, le chant de la mouette, la voix silencieuse des arbres qui poussent, nos pas sur les aiguilles de pin, le bourdonnement de l'abeille...
votre chanson préférée, ma voix.


Parc des droits naturels des enfants, jouer et apprendre

Les installations ludiques du parc sont conçues avec l'idée que la qualité urbaine pour les enfants est faite d'expériences concrètes : des espaces et des temps pour la libre circulation et le jeu, des activités éducatives dans un environnement sain, avec des opportunités culturelles et d'expression nécessaires à l'éducation et à la participation, liées à la "naturalité" de la relation avec l'environnement.
Ces installations de design créent, de manière libre, un dialogue avec la Pineta di Pinarella e Tagliata et, en même temps, deviennent des dispositifs pour déclencher les droits naturels par le jeu, en impliquant les enfants de manière magique, imaginative, empathique et innovante.

Parc pour enfants, dessin et explication des jeuxDIALOGUE: Le son rebondit et on parle à distance. Je t'entends même si tu parles tout bas.

DIVERSITE': Effet de distorsion: même et différent, c'est toujours toi!

VIE SAUVAGE : Simule les troncs des arbres. Grimpe-toi pour regarder ce qui t'entoure

Parc pour enfants, dessin et explication des jeuxNATURE: Animaux révélés et inventés: compose et décompose en imaginant de nouvelles espèces

SONS: Comme de grandes oreilles mobiles : écoutez les sons de la nature captés d'en haut.

COULEURS: Effet kaléidoscope --> réinvente les couleurs et les formes de la nature.

 

" On doit recommencer à vivre. Depuis le début. On doit redécouvrir le plaisir de laisser les autres passer en premier, d'attendre le dernier, de marcher".
Gianfranco Zavalloni

 

Le projet a été élaboré par arch. Aida Morelli, avec l'apport d'idées de Confesercenti, Proloco Riviera dei Pini, Proloco Pinarella Terraeventi et l'association La mia Pineta.

 

Bureau d'information

Bureau d'information Touristique - Cervia
Cervia
Torre San Michele, Via Arnaldo Evangelisti 4
0544 977194
Chiudi menu
Informations touristiques

www.turismo.comunecervia.it - #VisitCervia - iatcervia@cerviaturismo.it - +39 0544 974400