Aller au contenu. | Aller à la navigation

Les villas de Milano Marittima

Les villas de Milano Marittima

Les premiers bâtiments de Milano Marittima : des villas de rêve en style Art nouveau pour la moyenne et haute bourgeoisie lombarde, entourées par le vert de la pinède et le bleu de la mer.

Villas parmi les pinsL’histoire de Milano Marittima commence en 1907, lorsque Cervia était encore une petite ville de pêcheurs et de sauniers, qui commençait à se tourner vers le tourisme.

L’idée que Palanti avait imaginée lorsqu’il prit en charge la réalisation de sa "cité-jardin" était celle d’un lieu de vacances conçu pour la classe moyenne supérieure de Milan. Le rêve se concrétisa en 1911 avec la création de la société "Milano Marittima", destinée à mettre en valeur les plages de Cervia.

Le projet initial, qui se basait sur le modèle de Milanino, une cité-jardin déjà réalisée à Milan en 1908, prévoyait un parc central à partir duquel rayonneraient une série d'avenues et, où d’autres, se ramifieraient en direction de la mer.
Villas à la mer

Le plan d’aménagement de la nouvelle ville avait été conçu dans l’idée d’harmoniser l’architecture et la nature : la pinède aurait fait office de jardin naturel pour les petites villas construites près de la plage qui se seraient intégrées au paysage de manière naturelle. Parmi celles-ci figurait la villa de Palanti, que l’on peut encore admirer aujourd’hui au bout de la Via 2 Giugno, au coin de la Via Toti.

Le 14 août 1912 marque la naissance officielle de la cité, l’année où les premières villas ont été construites, dont celle de Palanti et Tempini. Bien que les travaux aient été interrompus en raison du déclenchement de la Grande Guerre, ceux-ci ont repris dans le courant des années 20.

En 1927, après la Première Guerre mondiale, l’entreprise fondée par Palanti s’est associée à la CIVAM (Cooperativa Italiana Villini Alloggi al Mare e al Monte), ce qui a entraîné une nouvelle croissance de Milano Marittima et la construction de nouvelles villas, dont plusieurs ont été démolies pour construire des immeubles d’habitation et des hôtels à leur place.

Aujourd’hui comme hier, Milano Marittima est considérée comme un important centre touristique de la Riviera romagnole, une ville qui attire chaque année des touristes de toute l’Europe.

Les villas aujourd’hui

Certaines villas restantes sont des hôtels ou des maisons privées qui ne peuvent pas être visitées, mais il est possible d’admirer leur architecture en style néo-gothique et art nouveau. L’exception est la Villa Carlotta (1926), devenue la glacerie historique Ottocento à Milano Marittima, qui conserve son intérieur original, légèrement modifié. 

Si de nombreuses villas ne sont plus qu’un souvenir, voici celles qui sont encore visibles :

  • La Villa Malagola (1925), située sur le rond-point Don Minzoni et caractérisée par sa tourelle Art nouveau.

  • La Villa Capanna ou Capannina, située au coin du Viale V. Veneto et du Viale Carducci, avec une structure plus basse et un toit très curieux en forme de V inversé.

  • La Villa Maiolatesi, avec sa tourelle originale ornée de fresques et la Villa Colmegna, toutes deux situées près du Pousada.

  • La Villa "Il Pagliaio" dans la Via F. Petrarca, qui a conservé sa forme originale.

  • La Villa Perelli qui se distingue des autres grâce à son style rationaliste et sa haute tour ronde soutenue par cinq colonnes qui offre une vue panoramique sur la mer et la pinède environnantes

  • La Villa Palanti, l’une des sept villas construites avant le début de la Première Guerre mondiale et la seule à avoir conservé son aspect d’origine.

Enfin, il reste une trace intéressante de ce qui était autrefois la Villa Egle. Aujourd’hui, l’Hôtel Luxor, s’y trouve à sa place, mais l’inscription originale est encore visible sur les deux colonnes du portail d’entrée au début du Viale Cadorna.

Des villas sauvés dans les mémoires

Outre les villas susmentionnées, il existe onze autres villas construites entre 1912 et 1939 dont nous avons pu obtenir des photos et des informations grâce aux bibliothèques, aux plans d’aménagement de la ville et aux archives historiques :

  • La Villa La Buscarola se trouvait à côté de l’actuel Rond-point Don Minzoni, aujourd’hui, elle a été remplacée par l’immeuble Faraone.

  • Les Villas Bianchi: d’abord peintes en rouge puis en bleu, les deux villas comportaient un pronaos à quatre colonnes blanches ; elles sont aujourd’hui remplacées par l’Hôtel Flora dans le Viale Due Giugno.

  • La Villa Lombardozzi a été achetée en 1925 par la famille du même nom. Aujourd’hui, l’Hôtel Alexander s’y trouve à sa place.

  • La Villa Facheris construite en 1914 par le sénateur G. Facheris, a ensuite été achetée par G. Gavazzi. Elle se situait entre le Viale Cadorna, le Viale Due Giugno et le Viale Toti, où se trouvent aujourd’hui l’hôtel Globus et un immeuble d’habitation.

  • La Villa Duna était la petite villa la plus éloignée de la plage, qui s’appelait à l’origine "Villino azzurro" ; elle est ensuite devenue Villa Duna parce qu’elle était construite sur une haute dune. Aujourd’hui, on peut y voir des maisons mitoyennes.

  • La Villa Valzania se trouvait sur le Viale Milano et a été transformée en l’Hôtel Eden, mais après la Seconde Guerre mondiale, l’hôtel a été abandonné pendant plusieurs années et n’existe plus aujourd'hui.

  • La Villa Bernè a été construite à la place de l’immeuble d’habitation Romagna dans le Viale Romagna

  • Les Villas Frutti di Mare (Granchio, Medusa, Cavalluccio Marino) étaient un groupe de villas des années 30.

 

Voici les 10 types de villas envisagés pour la conception de la Cité-jardin:

 

Progetto villini Milano Marittima

 

Sources: calendrier 2020 Romagna Antica, Un itinerario alla scoperta delle ville storiche di Milano Marittima [Un itinéraire pour découvrir les villas historiques de Milano Marittima]

La thèse de Thomas Melai, La nascita di Milano Marittima [La naissance de Milano Marittima]. L’insediamento residenziale, i villini [L’habitat résidentiel, les villas]

Chiudi menu
Informations touristiques

www.turismo.comunecervia.it - #VisitCervia - iatcervia@cerviaturismo.it - +39 0544 974400