Aller au contenu. | Aller à la navigation

Maria Goia (1878-1924)


Elle fut l’une des protagonistes des événements politiques et sociaux du début du XX ème siècle et elle travailla activement pour la naissance des syndicats et des coopératives.

Elle devint en outre la dirigeante nationale du Parti Socialiste Italien et elle fut toujours en première ligne dans les batailles pour l'émancipation féminine, surtout dans le domaine politique, dans une époque à laquelle la femme était reléguée aux rôles subalternes.

En 1911 elle fut désignée au Secrétariat du Congrès Socialiste de Modène, où on posa les bases d'un programme pour le suffrage universel des femmes et pour améliorer les conditions d'assistance et de travail.

En 1914 Maria Goia tint le discours conclusif au Congrès National de PSI, mais surtout dans l'après-guerre elle retourna à Cervia pour reprendre son activité politique en tant que Secrétaire de la Chambre du Travail de 1919 à 1921.

Dans la même période elle fut montré du doigt par les fascistes de la ville parmi les personnes "à surveiller".

Etant désormais empêchée de dérouler ses activités politiques et syndicales, elle mourut le 15 octobre 1924 à cause d’une maladie incurable.

Chiudi menu
Informations touristiques