Aller au contenu. | Aller à la navigation

L' Entrepôt du Sel Torre

L' Entrepôt du Sel Torre

Les magazins du sel, sont à considérer un des meilleurs exemples d’ archéologie industrielle présent sur le territoire Cervois, aujourd’hui lieu très suggestif pour expositions, foires et spectacles.

Face au Canal de la Saline, les entrepôts du sel constituent un des meilleurs exemples d’archéologie industrielle du territoire de Cervia.

L’entrepôt Tour, à cote de la Tour Saint-Michel, fut bâti en 1691 par volonté de Michelangelo Maffei, le Trésorier de Romagne, pour assurer le stockage du sel produit dans la saline. En 1712, de l’autre côté du canal fut construit l'entrepôt Darsena (Darse), destiné au stockage du sel qui avait déjà subi un premier lavage et séchage dans l'entrepôt Tour, ainsi que le pesage et le portionnage dans des sacs destinés à la vente.

La saline, divisée en petits lots, était travaillée singulièrement et de façon artisanale par les sauniers qui représentaient presque la totalité de la population de Cervia.

Le besoin de conserver le sel poussa les administrateurs pontificaux à faire bâtir les deux grands édifices le long du Port canal de Cervia, affectés justement à ce but: l’entrepôt Tour, 80 m de long et 26 m de large, de forme rectangulaire divisé en six travées, pouvait contenir jusqu’à 130.000 quintaux de sel.

 L’Entrepôt Darse pouvait contenir jusqu’à 100.000 quintaux de sel. Le sel récolté du printemps jusqu’au mois de septembre était chargé sur des bateaux caractéristiques à fond plat appelées «burchielle» et, à travers le Port canal, transporté dans les entrepôts, où il pouvait être stocké. Pour faciliter les travaux de stockage, les deux édifices étaient reliés entre eux à travers un pont de fer.

En 1959, suite à la transformation de la saline de petits lots travaillés de façon artisanale à de grandes portions travaillées en utilisant des méthodes de récolte plus technologiques, mais aussi à cause de la diminution de la demande du sel, les entrepôts ont perdu leur ancienne fonction et ont lentement été abandonnés.

A l’intérieur de l’entrepôt Tour une partie importante de l’histoire de Cervia est gardée dans le Musée du sel, MUSA. Né de l’activité du Gruppo Culturale Civiltà Salinara, le groupe culturel de civilisation aux salines, le musée a come but celui de protéger, conserver et valoriser des objets, des images et des documents témoignant la civilisation du sel. Des parcours, pour explorer l’aventure de l’eau et du sel et les hommes au travail, se développent à l’intérieur. Parmi les objets conservés, caractéristiques sont quelques pièces très intéressantes comme la burchiella, un vaisseau en fer utilisé pour le transport du sel. Le musée met, en outre, en évidence les anciens outils en bois utilisés pour le travail, des images des sauniers au boulot et tout ce qui tourne autour de la production du sel et de la vieille saline.


Où: Via Nazario Sauro, Cervia

Mots-clés associés : ,
Chiudi menu
Informations touristiques